Blog

TAM TAM

Cover tamtam

 

 

 

TAM TAM IS AVAILABLE NOW !!!

 

https://store.cdbaby.com/cd/themerricks12

One last night

Cover one last night

 

 

 

If you like calm chilling ambiences, then you will appreciate  ONE LAST NIGHT, available here: 

 

https://www.cdbaby.com/cd/themerricks11

 

 

as usual, it's also available on Spotify, Deezer, iTunes and much much more !

Extraits (french)

Vous trouverez ici quelques extraits de mes derniers ouvrages

parus aux éditions EDILIVRE

https://www.edilivre.com/auteurs/marc-emmanuel-ackermann-12484.html

 

 

 

VORTEX (2014) - éditions Edilivre

 

"J'ai bâti mes alvéoles dans la matière moirée à coups de dents, à coups de hargne. Dans mes ténébreux couloirs, je déambule sans répit à la recherche d'une nouvelle faille, d'une nouvelle galerie. Je creuse à mains nues mes circonvolutions et mes entrelacs de chair cervicale. Je suis tout à la fois guetteur, concierge et ennemi. Je planifie mes stratagèmes, incisant de ma lame la viande de mon esprit. J'effile, je couds, je tords et je délie. J'exhorte, je me sème et en moi je grandis."

 

NIGREDO (2015) - éditions Edilivre

 

"Est-ce l'oiseau qui vole, ou le ciel qui le soulève. Les deux, ni l'un ni l'autre.

L'oiseau soulève le ciel, c'est le ciel qui vole, entre autres.

Est-ce le ciel qui plonge ou l'oiseau qui s'abandonne. Les deux, ni l'un ni l'autre.

 

Est-ce la lumière qui vomit les ténèbres, ou les ténèbres qui dévorent la lumière.

Les deux, ni l'un ni l'autre.

Est-ce les ténèbres qui génèrent la lumière en se faisant orifice, ou la lumière qui les fertilisent en les perçants de ses appendices. Ni l'un ni l'autre, aucun, et tous, entre autres.

 

Est-ce la fierté de n'être plus malade, ou celle de l'avoir été.

 

Est-ce la fierté de la lutte ou de l'abandon.

Est-ce seulement de la fierté.

 

Est-ce la sensualité d'une femme ou est-ce une femme seulement.

Est-ce une femme seulement ou seulement une femme.

 

Est-ce sa douceur et sa mansuétude, ou ce que je tiens à maintenir en elle, dans elle, sur elle.

Est-elle vraiment femme quand je l'aime."

 

 

CE QUE SAVENT MES MAINS (2015) - éditions Edilivre

 

"J'entreprends ce périple onduleux sur les courbes satinées de tes cuisses musculeuses et tendues. Elles sont chaudes, mais mes mains sont plus chaudes encore. Je suis une brûlure étendue à l'infini de ton corps.

 

Mes caresses se font plus pressantes, et sous l'affliction du poids de mes membres, tes jambes se raidissent et s'affolent. Avant que tes nerfs ne lâchent, tu exhortes quelques spasmes fébriles contre mon corps flexible à souhait.

 

Dehors, l'après-midi est lent et les humains se distraient aux terrasses, assis de plomb, sans souplesse aucune, avalés par leurs sièges en plastique brûlant, à détailler les autres humains, ceux qui marchent encore.

 

Ils rient de leur sueur. De leur effort. De leur cheminement qui semble ne pas avancer dans la moiteur de cet été caniculaire.

 

Quelques moineaux tentent la socialisation et y parviennent plutôt bien, gagnant quelques miettes de croissants et regards entendus : « ah, petits coquins ! »

 

Mais tu relances l'entrelacs et enserre mes reins de tes cuisses fermes en laissant tomber la tête en arrière. Tes cheveux noirs glissent sur ton doux pyge en érection, tandis que ma gorge manque d'eau.

 

Nourris-moi de ta sueur.

 

Mes lèvres nues et incandescentes se posent sur le rouge des tiennes dans un flottement vacillant, et alors tes joues rosissent et s'enflamment.

 

Tes mains s'accrochent à mon dos bandé, comme d'un ultime sauvetage dont tu n'es en rien assurée.

 

Je vais te couler puis t'envoler.

 

Tu vas passer du fracas de notre étreinte au soulagement divin de notre chute.

 

Tu es mienne, et bientôt tu seras toi.

Et bien plus encore.

 

Le ciel se couvre et les parapluies s'ouvrent.

 

3 pigeons sur la fenêtre commentent nos ébats sous le fracas harmonieux des gouttes cinglantes.

 

La pluie maintenant envahit la scène, et les voyeurs assis se mettent à courir en tous sens, comme perdus dans un univers apocalyptique...

 

Ce n'est que la pluie.

 

Les moineaux volent bas, le calme se délite, la profondeur perd de sa détermination pour ne devenir qu'un écran unidimensionnel où la pluie se fait rideau sans plis.

 

Rien que la pluie. "

 

 

SIGNES ET PROCEDURES (2015) - éditions Edilivre

 

"Découdre cette droite, l'étourdir puis la réanimer dans l'hystérie d'une angoisse morbide et jouissive, la secouer un peu, laisser reposer, puis secouer à nouveau, fort cette fois ci. Introduire du silence par happements voluptueux. Feindre l'abandonner, mais rester aux aguets. L'écouter fleurir et disperser son haleine en petites sautes coquines. Attendre et observer. La mort rôde. La mort enlace. Ne pas fuir ses baisers glacés. Lui répondre par de légers coups de hanches. Une femme tombe. La mort enlace. Le vent est absent mais la chute est bruyante. Les tissus virevoltent et les bras s'accrochent au vide omniscient. Ses doigts sont glacés. Semblent devenir plus pointus tandis que le terme approche. Elle sera bien aiguisée. Elle sera fraîche et déboulonnée. Un homme en jeans délavés, torse nu et cigarette au bec observe la scène de sa fenêtre sans en prendre ombrage. Il boit une gorgée d'un breuvage indicible et retourne devant son téléviseur crachotant des pestilences anonymes .

 

Il s'est passé quelque chose aujourd'hui. Je ne sais pas vraiment quoi. "

 

 

ALEAS (2015) éditions Edilivre

 

 

 

"Aux morts baignant dans les marais las des espoirs déçus, elle envoyait missives de baisers sucrés aux teintes d’albumine solaire. Fière et libre de toute enclave, gracieuse et volubile, lancée comme d’un poing rageur dans le sternum à la vitesse incandescente d’une étoile à son apogée, elle s’adonnait à sa vertu la plus charmante et la plus indicible. Que le sabot lourd de l’aurochs eut désiré éteindre, ou ne serait-ce que faire vaciller sa lumineuse flamme qu’il n’y serait point parvenu sans y perdre beaucoup de sa chair et de musculeuse massivité, sans parler même de sa fierté qui se serait sans doute évanouie dans une saute de sueur glacée jetée contre un mur radieux. Caressant lascivement sa joue du bout de son index légèrement courbé, elle n’attendait pas même de réponse avant que tout ne sombre dans l’ordre dépressif des causes et des effets mal digérés."

 

 

 

ESSENCES (2016) - éditions Edilivre

 

 

"Sous les artères vacillantes

d'un geste hésitant

à s'immiscer dans les troublantes

alvéoles abandonnées à lui,

il pénètre la matière soupirante

de plaisir.

 

Ses yeux emplis de foultitude

d'espoirs,

il n'avance plus

que par pas brefs et sûrs

dans l'épaisseur moite

d'un étrange théâtre

aux senteurs de musc

et d'ardoise brûlée.

Il n'y a personne.

 

Tout se joue dans le silence

et la paix

des âmes réconciliées

qui accroissent sans s'épandre,

allèguent sans intrusion,

et s'en vont sans bruit.

 

C'est une étendue sphérique

et caressante,

où l'oubli des signes enseignés

devient maîtrise et volupté. "

 

 

 

 

OMNIA ET NIHIL (2016) - éditions Edilivre

 

 

"Loin des stridulations hystériques des interactions humaines, je m'assieds et me laisse pénétrer par tout ce qui est et tout ce qui n'est pas. J'irradie calme et volontaire. Plus un bruit à l'intérieur, plus un spasme, plus un nerf. Je suis à la fois vide et plein, sans volume et proéminent, long de mille pieds et microscopique. Cette discipline que je m'impose fait éclater les barrières de ma liberté véritable.

 

Je suis profondément ancré dans mon corps, posé comme d'un vulgaire objet sur le sol froid et tout à la fois en dehors, visitant mille autres lieux, mille autres anatomies. Cela à une vitesse prodigieuse et pourtant dans une quiétude absolue. Aucun frottement. Rien que de douces et chaleureuses vibrations qui semblent m'envelopper.

 

J'explose, dans le silence et la paix tout en laissant pénétrer la moindre des sensations. Échange continu et délectable.

 

Tout est animé, dans les deux sens du terme. Chaque chose se meut, quand bien même nous semble-t-elle immobile et chaque chose est douée d'âme, quand bien même sommes-nous pas prêt à l'accepter et le comprendre.

 

Je suis tout et rien.

 

Par le biais de mon corps paisible, je laisse percer les mystères et m'en enrichis.

 

C'est un voyage immobile et ô combien réparateur. Je comprendrai bientôt l'univers entier dans mon humble petit corps. Et je serai abandonné à lui intégralement… à la fois anéanti et resplendissant. "

 

 

 

I SHIN DEN SHIN (2017) - éditions Edilivre

 

 

"Souris, cher ami. De mon cœur au tien, de mon âme à la

tienne, entends les frémissements voluptueux des jours ensoleillés, entends le battement fragile de nos embrasses pudiques qui éteignirent tant de sanglots dans l’étreinte d’une amitié chaleureuse et profonde.

 

Vois, moi je perds mes yeux et les émissaires foudroyants d’Hélios s’en foutent éperdument et je m’en moque également, car il me reste bien deux mains en tout cas pour saisir et caresser la fuite douce et lancinante des semaines clopinantes.

 

Sois le bienvenu en moi.

 

Nous le savons, il n’en a pas toujours été ainsi.

 

Fais place à ton gré au fond de moi. Loves-y toi et je t’aimerai sans discontinuer. Le temps n’est rien, ne t’en soucie point.

 

Souris et vois comme nous sommes. Parbleu, certainement pas les meilleurs, et non plus les pires hélas, mais que faisons-nous mieux que d’être nous ? Qui pourrait le faire pour nous ? Uniques et irremplaçables, voilà ce que nous sommes, cher ami. Voilà ce que tous nous envient, planqués derrière leurs armures factices d’une raison sans morale ni empathie. "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Happy sounds !

Cover business

 

 

In a bad mood ? We have here what you need to feel better !

 

BUSINESS

 

available here:

 

https://www.cdbaby.com/cd/themerricks10

 

 

 

... and also on your favorite streaming platforms !

Zen and health

Zen & health

Zen meditation or zazen is extremely beneficial for us in more ways than one. Besides enhancing spiritual growth, it promotes the physical and mental well-being of an individual.

 

Since a huge number of people all over the world have benefitted immensely from meditation, they can recount their stories and tell you how meditation transformed them totally by lifting them to a different plane spiritually and mentally. And though there is no doubt about the fact that mediation has its spiritual and mental benefits, this is not all that meditation can give you. Besides the gains mentioned above, you get rewarded by way of better physical health as well.

Furthermore, need we say how important it is to have a healthy body before we set forth to have a healthy mind or spirit. How can we aim for mental well being at all when the body is frail and weak?

 

Reduce anxiety & stress

 

Studies and researches conducted on the topic have proved that meditating regularly 'activates the left prefrontal cortex while diminishing activity in the right prefrontal cortex of the brain'. Since the left frontal cortex is associated with positive feelings like calmness, happiness, serenity and peace, meditation acts as a great stress buster. It has also helped many people find a solution to problems like depression.

 

Better sleep & rest periods

Regular Zen meditation also helps you sleep more peacefully and deeply. Sleeping peacefully is vital for the body since it is during this stage of rest that the muscles repair themselves.

 

Improve immune system

Studies conducted in the past have proved that Zen meditation helps improve the immune system of the body. And a better immunity means that you fall sick less often due to minor infections and ailments like common cold, flu, bad throats, etc.

 

Reduces sensitivity to pain

Zen meditation helps reduce pain and also sensitivity to it. It is not that those who meditate do not feel the pain. They do because they are human after all. But Zen meditation teaches them how to cope up with it and they do not dwell on it much due to which they can deal with pain in a more dignified manner.

 

Slows aging process

Zen meditation brings down the body's rate of respiration due to which you consume lesser oxygen if you meditate regularly. The process of aging, which depends upon the rate at which you consume oxygen, helps you take many years off your body simply by regulating your breathing process!

 

Improved blood flow

Practicing Zen meditation also helps lower the heart rate and improve blood circulation, both of which also contribute further towards a younger and healthier looking and glowing skin. Besides making you look and feel younger, improved blood circulation has numerous other health benefits.

 

Mood and behavior

By lowering the stress levels, meditation helps lower the frequency of panic attacks. It also helps increase the production of serotonin, a hormone which can cause depression, insomnia, obesity, headaches, etc. if not secreted in adequate quantities.

 

Lowers blood pressure

Practicing Zen meditation daily also helps lower the heart rate and improve blood circulation, both of which contribute making you look younger and healthier looking. Just think of those old Zen monks with their glowing smiles and happy faces and how young looking they are.

 

Improves posture in daily life

Most of us these days are beset by postural problems, most of them caused by long hours spent in front of the computer screen or driving a car. Zazen helps you improve your posture, as Zen meditation helps you strengthen your back muscles. This helps you while walking as well as while sitting. This makes the body stronger, more flexible and more toned by aligning the muscles of the spine and also those around it. It also helps to fortify the abdominal muscles. A stronger core thus helps protect the back from both pain and strain. Besides this, an improved posture improves the overall strength of the body, making you look more graceful and taller.

 

Addiction and recovery

Zen meditation changes the way you think and can help you get rid of many addictions you wanted to but was unable to, without its help. Buddhism treats addictions as 'extreme forms of attachment- It is the attachment to fear, attachment to loss, and attachment to longing, emptiness, and a lack of a sense of purpose'. Meditation helps you overcome these fears and focus on your purpose in life, thus helping a person get rid of his addictions.

Now is here

Cover now is here

 

 

The album

NOW IS HERE

is available here

 

https://www.cdbaby.com/cd/themerricks9

 

and also on your fav streaming platforms: iTunes, Deezer, Spotify...and so much more !

Aikido techniques (graphics)

Ai

 

 

 

 

 

 

 

1 22 23 1

4 1

Do you like SPK ?

Cover variations

 

 

Hi ! If you like SPK and Throbbing Gristle, you will surely appreciate

VARIATIONS by The Merricks !!!

 

available here:

https://www.cdbaby.com/cd/themerricks8

 

and also on your favorite streaming platforms !

Bref entretien avec l'éditeur EDILIVRE (french)

Rencontre avec Marc-Emmanuel Ackermann, auteur de « Vortex »

 

 

 

 

Où habitez-vous ?
J’habite en Suisse.

 

Présentez-nous votre ouvrage
Après avoir publié 2 recueils de nouvelles et un roman, je me suis intéressé à la poésie en prose. Edilivre a aimablement accepté de publier 8 ouvrages de poésie en prose : Vortex, Nigredo, Essences, Aléas, Signes et procédures, Omnia et nihil, I shin den shin et Ce que savent mes mains. Il s’agit à chaque fois de laisser le lecteur créer son propre monde à partir de sensations et d’émotions diverses.

 

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Étant également compositeur et plasticien, la littérature me permet de poser un regard différent sur la création, plus précis et moins direct.

 

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?
Je pense que quiconque aime à la fois s’évader et en même temps pénétrer au plus profond de lui-même se retrouvera dans mes textes.

 

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Il n’y a pas de message à proprement parler, mais j’ose espérer que mes textes apporteront suffisamment de bonheur à ceux qui le lisent pour qu’ils aient envie à leur tour de prodiguer un peu de bonheur à autrui.

 

 

Où puisez-vous votre inspiration ?
Ma première source d’inspiration est la nature, bien que l’observation des comportements humains soit également très enrichissante.

 

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’écris quotidiennement, environ 4 à 5 heures par jour. A ce rythme, les projets fusent, mais toujours dans le domaine de la poésie.

 

 

Un dernier mot pour les lecteurs ? 
J’espère que la lecture de ces ouvrages vous apportera un nouveau regard sur le monde et sur vous-même et, si ce n’est pas le cas, que vous y trouviez un espace de paix et de réconfort.

NEO !

Cover neo

 

 

Fan of dark atmospheres and strings intense compositions ? NEO is for YOU !!!

 

http://www.cdbaby.com/cd/themerricks7

 

also available on iTunes, Spotify, Deezer and much much more !!!

Dead Tongues

Cover

 

 

If you like Tuxedomoon, perhaps you will appreciate DEAD TONGUES ... just have an ear !

 

HERE:

http://www.cdbaby.com/cd/themerricks6

 

 

also available on your fav streaming platforms !

DOUBT

Cover doubt

 

 

 

If you like Dirk Ivens' works, Eraldo Bernocchi or Lull, you will surely appreciate the album DOUBT, a clever mix of Industrial and Ambient....

 

HERE:

 

 

http://www.cdbaby.com/cd/themerricks5

 

 

also available on your fav platforms: iTunes, Spotify, Deezer and much more !!!

Lexique Zen (french)

B

Bodhisattva : «être éveillé». Dans le bouddhisme mahayana, le bodhisattva est un être de compassion qui se consacre tout entier à mener les autres à l’éveil.

Dans la tradition zen, l’ordination de Bodhisattva correspond à la prise de refuge dans les Trois Trésors et à la cérémonie où le pratiquant reçoit les Préceptes. Les Trois Trésors étant le Bouddha, le Dharma et la Sangha.

D

Dharma : Ce mot peut avoir trois sens, en fonction du contexte.

  • La Loi universelle que suivent tous les êtres.
  • L’enseignement donné par le Bouddha Shakyamuni.
  • Avec un d minuscule, ce mot désigne tout phénomène, quel qu’il soit.

Dokusan : question posée au maître en face à face, sans regard extérieur.

F

Fuse (danâ en sanscrit) : don. Le fuse est la pratique fondamentale du moine. Elle est la première des six paramita.

G

Gaetan : Partie située immédiatement devant le dojo, où il est possible de faire zazen dans certains cas. A Strasbourg, le gaitan est la partie du plancher qui se trouve sous le bois frappé au début de la séance.

Gassho : salutation. Faire gassho consiste à joindre les mains à hauteur des lèvres, les coudes écartés, les avant-bras parallèles au sol et à s’incliner en signe de respect. Dans un dojo zen, gassho indique aussi le début et la fin d’une action, exprimant ainsi l’attention que nous lui portons.

                                               

Gen-maï : soupe de riz et de légumes que les pratiquants prennent tous les matins à la suite de zazen, au cours d’un repas rituel.

Godo : responsable de l’enseignement dans un dojo ou dans un temple.

I

Ino : dans un temple zen, personne responsable du déroulement des cérémonies. Souvent, c’est le Ino qui entonne les sûtras et les autres participants se règlent sur lui pour l’intonation et le rythme.

K

Kusen : enseignement oral donné par le maître pendant zazen.

Kin-hin : marche très lente dans le dojo, au milieu de la séance de zazen. Sur chaque inspiration, on avance d’un demi-pas et pendant l’expiration, on laisse passer tout le poids du corps vers le sol. La main droite entoure le poing gauche à la hauteur du plexus solaire, les avant-bras sont parallèles au sol.

Kyosaku : « bâton d’éveil». Pendant zazen, le pratiquant peut demander à recevoir le kyosaku. Le maître frappe alors une zone précise sur l’épaule, ce qui procure une sensation de détente et aide à la poursuite de la méditation dans de bonnes conditions. Il ne s’agit en aucun cas d’un geste brutal ou d’une punition.

Kesa : grande pièce de tissu que le moine revêt pendant zazen. Le kesa est le vêtement de la Transmission du vrai enseignement depuis le Bouddha. Il est toujours de couleur neutre, évoquant celle de la terre. Traditionnellement, le moine coud lui-même son kesa.

                                               

Karma : ce terme signifie littéralement « action ». Dans le bouddhisme, il désigne aussi le « fruit » bénéfique ou nuisible que l’acte ne manquera pas de produire. On parle du karma du corps, de la parole et de la pensée. Le karma se trouve donc au cœur de l’idée de responsabilité. Le pratiquant peut apprendre à infléchir le cours du karma grâce à l’attention portée à chacune de ses actions.

Kito : rituel d’intercession pour venir en aide à une personne en grande difficulté physique ou morale.

M

Mondo : séance de question au maître à la suite de zazen, en présence des autres pratiquants.

O

Oryoki : bols traditionnels dans lesquels le moine prend tous ses repas. L’ouverture et la fermeture des oryoki donnent lieu à un rituel précis.

                                            

P

Paramita : pratique vertueuse. Les six paramita sont : le don, la pratique des préceptes, la patience, l’effort, la concentration et la sagesse.

R

Rakusu : petit kesa fixé sur des bretelles en tissu, que le moine ou l’ordonné porte autour du cou dans certaines occasions.

                                           

S

Samou : l’ensemble des tâches qui doivent être accomplies pour le bon fonctionnement du dojo et de la communauté.

Sangha : communauté des pratiquants du bouddhisme.

Sanpai : Prosternations. « San » signifie « trois», et « pai» la prosternation proprement dite. « Sanpai» exprime le respect et la gratitude profonde.

Sesshin : période de plusieurs jours de pratique continue dans un temple zen.

Shashu : position des mains lorsque l’on se déplace dans le dojo. On place le pouce gauche dans la main gauche. La main droite enveloppe la main gauche. Le tout est placé à hauteur du sternum, les paumes des mains dirigées vers le corps. Les avant-bras sont horizontaux, parallèles au sol.

Shusso : ce terme signifie « premier moine ». Le shusso est responsable de l’atmosphère de recueillement qui doit régner dans le dojo, en particulier pendant zazen.

Sûtra : ce mot peut avoir des sens différents selon le contexte :

il désigne d’abord les textes qui rapportent les paroles attribuées au Bouddha Shakyamuni.

il peut désigner aussi les textes fondamentaux d’une des grandes Traditions du bouddhisme. Dans le zen, le Sandokai de Maître Sekito ou le Fukanzazengi de Maître Dôgen par exemple.

il désigne enfin les chants de la communauté au cours des cérémonies.

T

Tanto : ce terme signifie « maître des tan », c’est-à-dire des petites estrades où les moines font zazen dans les temples au Japon. Dans un dojo ou un temple zen, le tanto est responsable du bon fonctionnement de toutes les activités. Il veille en particulier au déploiement de « l’esprit juste ». Il peut intervenir auprès des shusso pour donner une indication en vue d’améliorer l’atmosphère du dojo ou du temple.

Teisho : Exposé fait par le maître à propos d’un point important de la doctrine ou de la pratique

Tenzo : Responsable de la cuisine dans un temple. Il doit assumer sa fonction avec un esprit d’éveil et faire du travail dans la cuisine et de la nourriture préparée, une occasion pour lui-même et les autres de s’éveiller.

Z

 

Zafu : coussin de méditation.

Zafuton : tapis sur lequel on pose le zafu.

Zazen : méditation assise. La posture de zazen est très précise. Les jambes sont croisées, le dos est droit, les épaules et le ventre sont relâchés, les doigts de la main gauche recouvrent les doigts de la main droite, les pouces sont horizontaux, les yeux sont mi-clos, La respiration est ample et naturelle. Toute l’attention se porte sur la posture et sur la respiration. L’activité mentale s’apaise, sans disparaître tout à fait ; nous cessons simplement de l’alimenter et de nous identifier à elle. Maître Deshimaru avait coutume de dire : « Pendant zazen, nous retrouvons les conditions normales du corps et de l’esprit ».

                                                  

Zen : mot dérivé du chinois «chan» lui-même dérivé du sanscrit « dhyana », qui signifie « méditation ».

The January's album

Cover colors 1

 

 

To begin this year 2017 in music, here's the new album by The Merricks: COLORS

available here : http://www.cdbaby.com/cd/themerricks4

 

 

ENJOY !!!

 

as usual, it can be streamed on all your favorite sites: iTunes, Deezer, Spotify and much much more !!!

The Neuropsychological Connection Between Creativity and Meditation by Roy Horan

The Neuropsychological Connection Between Creativity and Meditation

 

Prior investigations into a creativity–meditation connection involving diverse meditation strategies, proficiency levels, and creativity measurement instruments presented mixed results. These results are explained through evidence (primarily from EEG studies) supporting the hypothesis that meditation training variously enhance creative incubation and illumination via transcendence and integration, neuropsychological mechanisms common to both processes. Transcendence surpasses informationallimits; integration transforms informational boundaries. In this respect, increased low-alpha power reflects reduced cortical activity and detached witnessing of multimo-dal information processing; theta indicates an implicit affect-based orientation toward satisfaction and encoding of new information; delta reflects neural silence, signalmatching and surprise, and gamma indicates heightened awareness, temporal-spatial binding, and salience. Cortical intra-interhemispheric synchronization, within these EEG spectral bands, is essential to effective creativity and meditation. The relative impact on creativity of various meditation strategies (mindfulness, concentrative and combined) is discussed.

 

Creativity has been defined as the capacity to generate novel, socially valued products and ideas (Mumford, Reiter-Palmon, & Redmond, 1994), or as the ability to produce work that is both novel (i.e., original, unexpected) and appropriate (i.e., useful, adaptive concerning task constraints) (Lubart, 1994, cited in Sternberg & Lubart, 1999; see also Ochse, 1990; Sternberg, 1988; Sternberg & Lubart, 1991, 1995, 1996). Whether creativity is perceived as problem solving (Weisberg, 2006), problem finding (Getzels &Czikszentmihalyi, 1976), or simply self expression, it generates new information that is often discrete and domain-specific, and that transcends informational boundaries, yet is integrated with existing information in a manner exhibiting value.

 

The psychological basis of creativity has been described variously as the need to be different (Joy, 2004), the decision to create (Sternberg, 2003), creative attitude (Maslow, 1967), and the intention to transcend informational boundaries (Horan, 2007). In each description, some form of conscious, or subconscious, volition is involved. James (1983) declared that ‘‘volition is nothing but attention’’ (p. 424). Attention appears at all levels of information processing, including consciously directed, sustained attention (Posner, 1994) and subconscious goal-directed attention, which is intertwined with perspectivalness (the sense of being someone with a point of view; Taylor, 2001). The volition, or intention, to transcend informational boundaries and integrate the transcendent experience, valuably, within empirical reality is not exclusive ton creativity. It is also the heart of meditation. The unique aspect of this article is to argue that the practice of meditation, as an attentional mechanism, supports creativity. A theoretical model is presented to explain diverse results arising from previous psychological studies on a creativity–meditation connection and to guide further investigations. Meditation, as the systematic study and practice of managing attention for self development, probably began in pre-Aryan civilizations prior to the Rig-Veda period (1500 BCE; Feuerstein, 1989). In order to better understand meditation, it is important to understand its theoretical, pre-scientific background as well as its modern implementation. Patanjali (second century AD), a renowned meditation master and ancient Indian ‘psychologist,’’ defined meditation in the Yoga Sutras (Iyengar, 1993) as an attentional strategy leading to yoga, or ‘‘the cessation of movements in the consciousness’’ (I.2., p. 46), which allows the practitioner to ‘‘dwell in his own true splendor’’ (I.3., p. 48). Patanjali used the Sanskrit word Cit to represent consciousness devoid of mental fluctuations, a transcendent state that can be imagined by abstracting from empirical consciousness all informational limitations with only pure consciousness remaining (Woodroffe, 1993). In the Zen meditative tradition, pure consciousness is considered ‘‘the very essence of human consciousness’’ (Harai, 1974, p. 113). According to Patanjali (Iyengar,1993), meditation has four primary phases: withdrawal of external sense awareness (pratyahara), concentration (dharana), unbroken concentration (dhyana), and absorption (samadhi).

 

Meditation involves the formulation of a conscious intention that carries into the unconscious, via absorption, until a state of pure consciousness is attained. The ultimate goal of meditation, however, is the psycho-physiological integration of pure consciousness, the transcendent state, with empirical consciousness (e.g., referred to as the union of Atman and jiva, the transcendent and immanent, etc.).Patanjali, in the Yoga Sutras (Iyengar, 1993), also described an advanced meditative process called sanyama (i.e., union of concentration–meditation– absorption), in which the transcendent state is integrated into all states of consciousness (i.e., waking, dreaming, and deep sleep) by experiencing various psycho-physiological phenomena at their unfettered source within the mind.

 

Sanyama, depending upon the phenomenon attended to, is said to elicit sidhis, or supranormal powers (SP), including knowledge of past and future, knowledge of other minds, psychic invisibility, and the ability to increase =decrease affects of gravitation on the body, as well as profound insight into the nature of reality (pratibha). Complete psychological integration in meditation is continuous, non-domain specific, and often described as a liberated, or enlightened, state of thought and action. Horan (2007, p.183) referred to this state as vacuous, the boundless source of both creativity and intelligence. In this sense, creative thinking, viewed as a process that overcomes informational limitations in a useful manner, can be construed as a restricted form of meditation.

 

Some Buddha's sayings

"Understanding is the heartwood of well-spoken words."
- Buddha

 

"All wrong-doing arises because of mind. If mind is transformed can wrong-doing remain?"
- Buddha

 

"Peace comes from within. Do not seek it without."
- Buddha

 

"You cannot travel the path until you have become the path itself"
- Buddha

 

"However many holy words you read, however many you speak, what good will they do you if you do not act on upon them?"
- Buddha

 

"You only lose what you cling to."
- Buddha

 

"All that we are is the result of what we have thought: it is founded on our thoughts and made up of our thoughts. If a man speak or act with an evil thought, suffering follows him as the wheel follows the hoof of the beast that draws the wagon.... If a man speak or act with a good thought, happiness follows him like a shadow that never leaves him."
- Buddha

 

"Holding on to anger is like grasping a hot coal with the intent of throwing it at someone else; you are the one who gets burned."
- Buddha

 

"Doubt everything. Find your own light."
- Buddha

 

"There is nothing more dreadful than the habit of doubt. Doubt separates people. It is a poison that disintegrates friendships and breaks up pleasant relations. It is a thorn that irritates and hurts; it is a sword that kills."
- Buddha

 

"It is a man's own mind, not his enemy or foe, that lures him to evil ways"
- Buddha

 

"A man is not called wise because he talks and talks again; but if he is peaceful, loving and fearless then he is in truth called wise"
- Buddha

 

"If your compassion does not include yourself, it is incomplete."
- Buddha

 

"Just as a snake sheds its skin, we must shed our past over and over again."
- Buddha

 

"The one who has conquered himself is a far greater hero than he who has defeated a thousand times a thousand men."
- Buddha

 

"Holding onto anger is like drinking poison and expecting the other person to die."
- Buddha

 

"Do not look for a sanctuary in anyone except your self."
- Buddha

 

"As rain falls equally on the just and the unjust, do not burden your heart with judgements but rain your kindness equally on all."
- Buddha

 

"The past is already gone, the future is not yet here. There's only one moment for you to live, and that is the present moment."
- Buddha

 

"In the sky, there is no distinction of east and west; people create distinctions out of their own minds and then believe them to be true."
- Buddha

 

A few Zen quotes

"You should study not only that you become a mother when your child is born, but also that you become a child."
- Dogen Zenji

 

 

"The one who is good at shooting does not hit the center of the target."
- Anonymous

 

 

"When an ordinary man attains knowledge, he is a sage; when a sage attains understanding, he is an ordinary man."
- Anonymous

 

 

"Think with your whole body."
- Taisen Deshimaru

 

 

"What is the sound of one hand clapping?"
- Anonymous

 

 

"If you have a glass full of liquid you can discourse forever on its qualities, discuss whether it is cold, warm, whether it is really and truly composed of H-2-O, or even mineral water, or sake. Meditation is Drinking it!"
- Taisen Deshimaru

 

 

"Harmonizing opposites by going back to their source is the distinctive quality of the Zen attitude, the Middle Way: embracing contradictions, making a synthesis of them, achieving balance."
- Taisen Deshimaru

 

 

"To study Buddhism is to study ourselves. To study ourselves is to forget ourselves."
- Dogen Zenji

 

 

"Those who see worldly life as an obstacle to Dharma see no Dharma in everyday actions. They have not yet discovered that there are no everyday actions outside of Dharma."
- Dogen Zenji

 

 

"I come to realize that mind is no other than mountains and rivers and the great wide earth, the sun and the moon and stars."
- Dogen Zenji

 

 

"Life and death are of supreme importance. Time swiftly passes by and opportunity is lost. Each of us should strive to awaken. Awaken. Take heed, do not squander your life."
- Dogen Zenji

 

 

"In a mind clear as still water, even the waves, breaking, are reflecting its light."
- Dogen Zenji

 

 

"You will not be punished for your anger; you will be punished by your anger."
- Buddha

 

 

"If you understand, things are just as they are... If you do not understand, things are just as they are..."
- Anonymous

 

 

"Zen is not some kind of excitement, but concentration on our usual everyday routine."
- Shunryu Suzuki

 

 

"A flower falls, even though we love it; and a weed grows, even though we do not love it."
- Dogen Zenji

 

 

"One who conquers himself is greater than another who conquers a thousand times a thousand on the battlefield."
- Buddha

 

 

"Before enlightenment; chop wood, carry water. After enlightenment; chop wood, carry water."
- Buddha

 

Some additional Qi Gong gestures for your Health

Qi gong 1

 

Qi gong 2

 

 

 

Qi gong 3

 

 

Qi gong 4

 

 

 

 

 

Qgong5

 

 

 

Q6

 

 

 

Q7

 

 

Q8

 

 

Q9

 

 

 

Q10

 

 

Q11

 

 

 

Q12

 

 

 

Q13

 

 

 

Q14

8 Basic Qi Gong moves (french)

1 1

 

Le ciel et la terre communiquent !

Ce mouvement permet d’équilibrer l’énergie Yin et Yang du corps avec celles du ciel et de la terre.

Position de départ : Les pieds sont parallèles écartés de la largeur des épaules. Les bras le long du corps

 

Le bon mouvement :


A l’inspiration : les mains se tournent vers l’extérieur et les bras montent vers le ciel, les coudes sont relâchés. Quand les bras arrivent à la hauteur des épaules, le regard se porte légèrement vers le haut. Une fois les bras à la verticale, les deux mains se tournent vers la tête, pour communiquer avec le bai hui, la conscience !

A l’expiration : Les bras descendent doucement devant le corps, les paumes sont dirigées vers le bas jusque devant le nombril (Dan tian, notre réservoir d’énergie vitale), en relâchant les coudes et les poignets. Revenez à la position initiale.

 

 

 

 

 

2 1

 

 

Le feu et l’eau s’harmonisent

Ce mouvement permet d’harmoniser l’énergie du cœur et des reins, et de pallier au stress ! Un plus cardio, version ch’i !

La position de départ : Debout. Les pieds sont parallèles écartés de la largeur des épaules. Les bras forment un cercle devant le nombril (Dian Tian), les paumes tournées vers le ciel.

 

Le mouvement :

 

A l’inspiration, le corps descend légèrement vers le bas, en relâchant le bassin. Les deux mains se lèvent vers la poitrine. Les épaules et les coudes sont relâchés.

A l’expiration : Tournez les paumes de mains vers la terre. Redressez doucement le corps, comme s’il était tiré vers le haut, par un fil. En même temps, les mains redescendent vers le nombril Dian Tian. Revenez à la position initiale.

 

 

 

3

 

 

Le phénix rouge étire ses ailes en avant et en arrière

Ce mouvement fait circuler l’énergie dans les bras, ouvre la poitrine et le dos.

La position de départ : Debout. Les pieds sont parallèles écartés de la largeur des épaules. Les bras le long du corps.

 

Le bon mouvement :

 

A l’inspiration, les mains viennent se croiser en arrière, au niveau de la région lombaire, les paumes des mains tournées vers le dos. Etirez les mains en arrière et en bas, en ouvrant la poitrine vers l’avant. La tête s’incline en arrière, le regard est dirigé vers le ciel.

A l’expiration : Redressez doucement la tête en relâchant les épaules et les bras. Laissez les mains  se séparer, et descendre le long du corps, dans un mouvement arrondi de l’arrière sur les côtés. Revenez à la position initiale.

 

4

 

Pousser les stèles à gauche et à droite !

Ce mouvement de rotation fait circuler l’énergie entre le haut et le bas du corps.

La position de départ : Debout. Les pieds sont parallèles écartés de la largeur des épaules. Les poings sont fermés, les paumes tournées vers le haut, posés de chaque côté de la taille.

Le bon mouvement :

 

A l’inspiration, placez votre main droite à hauteur de l’épaule, tournez votre regard vers la droite

A l’expiration : ouvrez votre paume vers l’extérieur, et tendez le bras comme si vous vouliez repousser quelqu’un. Sans tendre complètement le coude. Etendez au maximum le poignet, les doigts dirigés vers le ciel. Puis descendez, le bras la paume vers le bas. Revenez à la position de départ.

 

 

5

 

Déplacement du vide au plein

Ce mouvement développe des jambes puissantes, et souples.

La position de départ : Debout les pieds joints, les mains de chaque côté des hanches. Trouvez l’axe du corps dans sa verticalité, le sommet de la tête étirée vers le haut, par un fil invisible.

Le mouvement :

 

A l’inspiration, relâchez le corps de haut en bas. Fléchissez légèrement les genoux. Soulevez le talon du pied gauche, et enracinez le poids du corps sur le pied droit. En gardant la même hauteur de corps, déplacez le pied gauche, d’un pas à gauche. Posez la pointe puis tout le pied sur le sol.

A l’expiration : Puis déplacez latéralement le poids du corps au centre des deux pieds, redressez-vous en tirant le sommet de la tête vers le haut, et les pieds vers le sol.

Puis à la prochaine inspiration, Déplacez latéralement le corps vers la droite, soulevez le talon du pied gauche, et ramenez-le vers le droit. Quand les deux pieds sont posés côte à côte, Expirez redressez le corps, en commençant par la tête !

 

6

 

Dessiner le soleil et la lune

Ce mouvement développe une meilleure coordination du corps !

La position de départ : Debout les pieds joints, les mains de chaque côté des hanches… Trouvez l’axe du corps dans sa verticalité, le sommet de la tête étirée vers le haut, par un fil invisible.

Le mouvement :

 

A l’inspiration, soulevez les bras en avant au niveau de l’estomac, les épaules sont relâchées, puis « asseyez-vous » dans le bassin en pliant légèrement les genoux. Les mains descendent en appuyant vers le sol, jusqu’au bassin

A l’expiration : déplacez le poids du corps sur le pied gauche et tournez le bassin obliquement à 45° vers la droite. Soulevez la pointe de pieds. Avancez le pied droit obliquement ver l’avant et la droite dans l’axe du corps. Posez le pied totalement au sol et passez le poids du corps sur le pied droit. Vous réalisez la position de l’arc (Gong Bu) 70% du poids est en avant sur la jambe droite fléchie, 30% est en arrière, sur la jambe gauche presque tendue. Revenez à la position initiale. Changez de jambe.

 

7

 

le cavalier Mapu

Ce mouvement permet de vous enraciner, c’est à dire d’être vraiment présent.

La position de départ : Debout, les pieds sont parallèles, écartés de la distance qui vous convient, mais plus largement que les épaules. Les bras sont le long du corps.

Le bon mouvement :

 

A l’inspiration,  fléchissez les jambes et faites monter les bras, bien arrondis jusqu’au  niveau de la poitrine, les paumes tournées vers vous. Ouvrez la région lombaire.

A l’expiration : Tournez les paumes de mains vers le sol. Redressez progressivement le corps en tirant vers le sommet de la tête, pendant que les mains descendent, très doucement, jusqu’au niveau du Dian Tian inférieur. Puis revenez à la position initiale.

 

8

 

 

La grue se pose sur le rocher

Ce mouvement renforce les reins et développe un meilleur équilibre.

Position de départ : Debout, les pieds sont parallèles écartés de la largeur des épaules, les bras le long du corps.

Le bon mouvement :

 

A l’inspiration : le sommet de la tête comme suspendu par le haut, relâchez les épaules et le bassin vers le bas : les genoux fléchissent légèrement et les bras descendent de chaque côté. Déplacez le poids du corps sur le pied droit. Soulevez le talon du pied gauche. La région lombaire se relâche et le corps s’arrondit vers l’avant, le poids du corps en arrière, sur le pied droit.

A l’expiration : redressez progressivement le corps en déliant la région lombaire. Soulevez la jambe gauche en levant le genou. Les bras suivent le mouvement ascendant. Les mains se tournent vers le haut ; elles arrivent au niveau du visage, la main droite en retrait de la gauche. Portez votre regard au delà de celle-ci. Revenez à la position initiale et changez de jambe.

Some selected Koans (french)

 

L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.

 

Recherchez la liberté et vous deviendrez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté.

 

Quand un homme ordinaire atteint le savoir, il est sage. Quand un sage atteint la compréhension, il est un homme ordinaire.

 

Quel est le son d’une seule main qui applaudit ?

 
La voie est sous vos pieds.

 

Le bambou existe au-dessus et en dessous de son nœud.

 

 

Maison pauvre, voie riche.

 

L'heure me regarde et je regarde l'heure.

 

La lumière existe dans l'obscurité ; ne voyez pas avec une vision obscure.

 

La haine seule fait des choix.

 
Quel était ton nom avant que ton père ne vienne au monde ?

 

Pour savoir si l'eau d'un bol est chaude ou froide, il faut y mettre le doigt... Il ne sert à rien de discuter.

 

Un de gagné, un de perdu.

 

Jour après jour, c'est un bon jour.

 

À esprit libre, univers libre.

 

 

Non anxieux ici, non anxieux toute la vie.

 

 

J'éteins la lumière, où va-t-elle ?

 

Une journée, une vie.

 

Le courant rapide n'a pas emporté la lune.

 

Une illusion peut-elle exister ?

 

Pour l’homme ordinaire, les rivières sont des rivières et les montagnes sont des montagnes. Lorsque vous pratiquez le zen les rivières ne sont plus des rivières et les montagnes ne sont plus des montagnes. Lorsque vous atteignez l’illumination les rivières redeviennent des rivières et les montagnes redeviennent des montagnes. Au-delà cela n’a plus d’importance.

 

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ?

 

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.

 

Ne regardez pas les choses ordinaires de manière ordinaire.